• GROS-PEPE

    à la mémoire de mon grand-père maternel décédé le 27/08/05.


    Nous ses petits enfants (et quelques autres) l'appelions "Gros-Pépé", parce que quand on est gosse un gars qui fait 1m82 pour 100 kilos c'est impressionnant, ma grand-mère l'appellera pour toujours "Nounours" pour sa force, sa douceur et sa tendresse. Et au nom aussi de leur superbe amour.


    Lors de son inhumation, nous lui avons dit adieu avec ces quelques mots et ce poème de Prévert ("chanson des escargots qui vont à l'enterrement") qu'il aurait certainement aimé.


    "Malgré notre peine, nous garderons de notre grand-père le souvenir d'un gros nounours tendre, même si mamie dirait plutôt un grand, fort et bel homme. A travers ce poème de Prévert optimiste et enfantin, nous souhaitons célébrer sa joie de vivre et nous souvenir du bon vivant qu'il était." 


    "A l'enterrement d'une feuille morte
    Deux escargots s'en vont
    Ils ont la coquille noire
    Du crêpe autour des cornes
    Ils s'en vont dans le soir
    Un très beau soir d'automne
    Hélas quand ils arrivent
    C'est déjà le printemps
    Les feuilles qui étaient mortes
    Sont toutes réssucitées
    Et les deux escargots
    Sont très désappointés
    Mais voila le soleil
    Le soleil qui leur dit
    Prenez prenez la peine
    La peine de vous asseoir
    Prenez un verre de bière
    Si le coeur vous en dit
    Prenez si ça vous plaît
    L'autocar pour Paris
    Il partira ce soir
    Vous verrez du pays
    Mais ne prenez pas le deuil
    C'est moi qui vous le dit
    Ça noircit le blanc de l'oeil
    Et puis ça enlaidit
    Les histoires de cercueils
    C'est triste et pas joli
    Reprenez vous couleurs
    Les couleurs de la vie
    Alors toutes les bêtes
    Les arbres et les plantes
    Se mettent a chanter
    A chanter a tue-tête
    La vrai chanson vivante
    La chanson de l'été
    Et tout le monde de boire
    Tout le monde de trinquer
    C'est un très joli soir
    Un joli soir d'été
    Et les deux escargots
    S'en retournent chez eux
    Ils s'en vont très émus
    Ils s'en vont très heureux
    Comme ils ont beaucoup bu
    Ils titubent un petit peu
    Mais la haut dans le ciel
    La lune veille sur eux."


    C'est vrai, les histoires de cercueils c'est triste et pas joli...


    Et je vous livre une petite phrase que ma grand-mère nous a dite à ma soeur et à moi avant notre départ: "prenez soin de vos amours". Je vous le dis, si vous prenez soin du votre comme mes grands-parents ont pris soin du leur pendant 56 ans alors vous serez les rois du Monde.


    Internet peut aussi servir à ça: à immortaliser les gens qu'on aime et à parler des belles personnes qu'ils sont.


    Des belles personnes comme Gros-Pépé.


    ps: Maman, je t'embrasse fort...


  • Commentaires

    1
    Timounch
    Jeudi 1er Septembre 2005 à 21:39
    Poème de Prévert
    Je suis désolée pour toi et pour ta Grand-Mère ! C'est un très beau Poème que celui-ci ! Tendresses
    2
    space boudin
    Mardi 6 Septembre 2005 à 22:57
    merci
    merci pour lui, je suis contente que tu aies ecrit tout ça...
    3
    louisebe
    Vendredi 9 Septembre 2005 à 11:22
    joli, doux, mélancolipstik..
    et pleins de choses à mettre du coté gauche, là où il y a des coeurs.. et prevert en pompon c'est essentiel :):)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :